L'Absence de Désir Sexuel Chez La Femme

Les couples, que je rencontre, cherchent souvent une solution à l’absence de désir chez leur partenaire féminin. Ils ont parfois déjà rencontré un sexologue sans succès et se tournent alors vers le conseil conjugal. Leur souhait de retrouver l’harmonie sexuelle connue en début de relation amoureuse est forte pour les deux partenaires et l’absence de désir féminin provoque une réelle souffrance chez les deux amants.

On peut dire que généralement :

  • les hommes disent ne plus se sentir aimés, désirés, voire se sentent émotionnellement rejetés,
  • les femmes expriment souvent de la honte et ne trouvent pas l’Explication qui leur semble cohérente sur un plan sentimental : « j’aime mon conjoint, je sais qu’il n ‘y peut rien ».

Leur incompréhension sur ce manque de désir sexuel pour leur conjoint provoque alors un fort sentiment de culpabilité. Culpabilité qui peut s’exprimer alors librement en thérapie une fois un climat de confiance instauré.  A cette culpabilité s’associe une image dévalorisée de soi : «de toute façons, je ne suis pas désirable.»

Nous vivons dans une société peuplé d’images idéalisées de notre vie ou de ce qu’elle devrait être : être ou devenir la femme physiquement idéale, jeune et compétente de surcroît, sexy et intelligente, une mère protectrice, ainsi qu'une amante toujours demandeuse de relation sexuelle. Autant de projections, suggérées par cette société très médiatique, impossibles à tenir car nous vieillissons, évoluons physiquement et mentalement et les challenges semblent illusoires.

Alors qu’en est-il de cette baisse ou absence de désir sexuel ?

Sur un plan médical

Les sexologues emploient le terme de désir sexuel hypo-actif , soit  une baisse de désir. Est-ce grave, une maladie ?

Vous n’êtes pas malades ! En effet le désir sexuel hypoactif n’est pas une maladie relevant d’un traitement.  Selon Nathalie Giraud Desforges (sexothérapeute) :  « Le non désir est une conséquence de ce qui est déjà installé dans le couple ».

La « non-envie » ne pourrait être que le reflet d’une absence de manifestations d’amour, de communications et de partages ! Ainsi, le couple et ses modes de fonctionnements, ses liens affectifs seraient être à l’origine du non-désir.

On retrouve souvent chez les patients une confusion entre le sentiment amoureux et le désir sexuel, comme si l’un n’allait pas sans l’autre. Il leur semble tellement évident que le sentiment amoureux engendre le désir sexuel, qu’il n’existe plus de prise de conscience indispensable à faire un lien entre ces émotions : aimer et désirer.

Dans la réalité, une personne peut être très amoureuse et ne pas ressentir de désir sexuel. L’inverse est également vrai. On pensera à ses amours platoniques où seule la communion mentale permet la réalisation du plaisir ou encore le conjoint ou conjointe adultère, uniquement à la recherche du plaisir sexuel sans expression de ressentis amoureux.

Dans une vision idéalisée du couple, c’est la présence de ces 2 notions : sentiment amoureux et désir sexuel, qui peut permettre d’accéder à l’harmonie.

Le sentiment amoureux

Le sentiment amoureux est une émotion que l’on ressent pour une autre personne.  Il peut débuter de façon brusque (« un coup de foudre » ou tempête émotionnelle) ou s’installer progressivement dans le temps. Notre cœur s’emballe, nos pensées sont exclusivement tournées vers l’être aimé. Ce dernier représente à lui seul un idéal, le partenaire rêvé, une sorte de double de soi. Un autre qui comprend et remplit notre vie de toutes ses attentions et ses attributs.

Le rêve et l’admiration de son/sa partenaire seront des éléments essentiels à la poursuite d’une relation amoureuse saine et enrichissante.

Le sentiment amoureux constitue le noyau central de l’intimité et de la complicité du couple.

Le maintien du sentiment amoureux ne sera possible que si les deux partenaires parviennent à s’adapter aux embûches de la vie quotidienne, aux petits défauts qui nous agacent parfois chez l’autre et surtout à percevoir et valider les besoins affectifs  essentiels de son partenaire.

Le désir sexuel

Le désir sexuel est l’envie d’avoir un contact sexuel pour répondre à un besoin et en retirer du plaisir.  Il peut se manifester avec ou sans la présence du sentiment amoureux.

Alors comment faire revenir la solution magique pour concilier les deux Amour et Désir ?

Cette solution unique n’existe pas. Pas de magie non plus dans les relations humaines, ou lors de la 1ère rencontre amoureuse peut-être. Pour retrouver ces sentiments et ces émotions cohabiter au sein du couple, il paraît réellement nécessaire de comprendre en quoi les besoins affectifs de chacun des partenaires est satisfait. Reprendre l’histoire commune, tenter de comprendre ce qui freine, ce qui fait « mal entendu » et freine le désir de rejoindre l’autre. Et en la matière les femmes semblent être beaucoup plus sensible que l’homme. Plus la culpabilité et la honte prendront de place chez elle, plus le retour à un désir semble compromis.

Le conseil conjugal et la thérapie de couple permet à chacun des partenaires de s’entendre exprimer leurs peines, déceptions, frustrations mais aussi joie. Ainsi la compréhension de l’autre est facilitée, son point de vue validé et ses frustrations diminuées. Le désir peut de nouveau faire jour.

Il faut juste y travailler !

 

Sylvie Weisz-Dorémus est une thérapeute individuelle et de couple en Île-de-France. Elle est spécialiste de l’écoute active et de la gestion des conflits.